skip to Main Content

Chantier d’été 2020 : le bilan

La rubrique « Journal de bord » consiste à partager les étapes de la rénovation depuis le regard de Karine, Laurent et des enfants, habitants du lieu.

Nous sommes au début du mois d’octobre, il pleut, les températures baissent. Nous aimerions qu’il n’y ait finalement que ça qui nous préoccupe mais bon… et c’est toujours comme ça !

45 ! Vous avez été 45 cette saison à nous avoir accompagnés en venant parfois de bien loin. Record d’affluence battu ! Et ça nous a bien abattus au regard de la gestion logistique qu’un tel succès impose, surtout concernant les repas. En même temps, on l’avait bien cherché !

45 personnes, ça engendre quoi ? Ma foi, pas mal de choses que nous vous proposons de découvrir en image et qui nous laissent aujourd’hui quelques jolis souvenirs et une grande satisfaction à l’égard des rencontres. Il y a évidemment eu des journées « + » et d’autres qui ont été un peu « – » mais, quoi qu’il en soit, nous sommes heureux de tenir la barre et d’avancer.

Cette chouette progression nous permet également d’augurer un hiver potentiellement plus confortable que le précédent mais on en reparle plus bas. Allez, on passe aux images, aux réalisations et aux sourires de nos volontaires !

Voici Chloé H. Son obsession pour le lisse a été forte opportune pour le support du tadelakt ou encore pour les enduits chaux – chanvre. 🙂
De son côté, Fanny ne s’est pas moins appliquée pour monter ces cloisons en briques de verre.
Par la suite, Noémie a pris le relais et assuré la fermeture pas évidente tout en haut.
Dans la pièce voisine, Guillaume a posé le linoleum.
Réalisation d’une nouvelle tranchée pour l’évacuation du drain cuisine et salon vers la mare. Brewen y a passé du temps…
« Échangeur » au sortir de la cuisine. Se croisent l’évacuation des eaux grises, la récupération des eaux de pluie et une petite gaine qui pourrait faire entrer chez nous la fibre… un jour.
Mise en place d’un siphon suivi de quelques dizaines de mètres de tuyaux et rebouchage de la tranchée.
Barbara, Marion et bien d’autres ont passé du temps les mains dans la terre pour entamer le torchis dans la cuisine.
Un groupe de l’association Prisme, basée à Rennes, a passé une journée chez nous, partagé entre le torchis terre – paille dans la cuisine et le plantage de piquets dans un pré. Merci à eux !
Adrien a encadré le plantage des poteaux sur quelques dizaines de mètres dans une terre dure. Ne lui parlez jamais de la tempête qui va nous contraindre à tout reprendre… 🙁
Fermeture de l’issue Nord de la remise en maçonnerie terre – pierre. Clément fier de cette réalisation côté jardin.
Et Yaky pas moins satisfaite de l’autre côté du mur.
Angela a participé à la mise en place des gaines électriques dans la cuisine.
Avant… (cuisine décaissée et torchis terre – paille complété)
Amandine s’imagine surfer sur une plage de galets… Lorsqu’on arrive au bout de ses forces, on se délivre en imaginant n’importe quoi ! 🙂
Après (volontaires épuisés mais heureux une fois achevé le chargement du hérisson).
Par la suite, Chloé P. ainsi qu’Emmanuel ont mis en place la dalle isolante en chaux – pouzzolane. Au-dessus, ce sont les premières brouettes de la dalle aplanie de main de maître par Gérome.
Si vous vous demandez, Gérôme, c’est le barbu, ici entouré de sa grande famille qui nous a apporté beaucoup d’aide
De grands grands remerciements à Chloé qui a assuré courageusement quatre semaines de stage à nos côtés. À l’heure qu’il est, elle sort progressivement de son coma. 🙂
Clément aussi côté salon. Ici après avoir cassé le ciment présent sur les murs.
Mise en place du drain avant le hérisson.
En plus des clôtures pour les brouteurs, les volontaires ont installé une gouttière pour l’abri à chevaux…
… et entièrement fabriqué ce portail pour protéger le potager de l’appétit des poules notamment. Ici Chloé, maman du portail et Virginie qui a sué pour le planter.
Une journée aux côtés de Xavier pour réaliser ce perron entre la terrasse et le salon avec des pierres on ne peut plus locales ! Porte à venir…
Léonie nous a partagé sa bonne humeur et s’est musclée sans doute un peu aussi entre brouettes de gravier et seaux de ciment de chaux dans le futur salon.
Pierre-Jean, à ce jour notre dernier volontaire, n’a pas failli pour réaliser la chape chaux – pouzzolane y compris par temps bien dégueulasse !

Cet été, nous avons apporté notre concours aux animations impulsées par la mairie de Maxent visant à offrir aux touristes comme aux locaux l’opportunité de découvrir le pays, chemins, richesses historiques et ses acteurs : associations, artisans, … De chouettes moments, de sympathiques rencontres et un intérêt prononcé de toute évidence pour les thématiques natures ! Intérêt que nous ne manquerons pas de transformer en animations régulières dès lors que le chantier qui conserve pour l’heure la priorité nous offrira un peu de répit.

Nous avons également été sollicités pour quelques balades contées et ça nous a fait bien plaisir sur ces temps de sortir de notre bleu de travail !

Balade aux abords de l’étang de la Chèze qui constitue la réserve d’eau de la ville de Rennes
L’occasion de découvrir les plantes commestibles qui peuplent forêts, prés et talus
En collaboration avec l’association l’Échappée Belle que nous remercions chaleureusement !

– On fait quoi ce soir Cortex ?

– La même chose que chaque soir, Minus : tenter de conquérir le monde !

Minus & Cortex ; les Animaniacs

Hum… ça c’est l’étape à venir. Dans l’immédiat, nous espérons juste conquérir la chaleur ! Alors au programme des jours et semaines à venir…

Dans la cuisine :

  • réaliser les enduits chaux – sable ;
  • isoler le plafond (paille de lin / lambris pin) ;
  • pose de plancher ;
  • tubage du conduit de cheminée pour l’installation de la cuisinière à bois (en cours de commande) et on attend des devis pour décider si on fait ou si on fait faire ;
  • assurer la finalisation de l’électricité (prises / interrupteurs).

Dans le salon :

  • terminer la couche de chaux – pouzzolane afin que nous soyons ensuite en mesure de couler la dalle chaux – sable ;
  • pose de porte (en cours de commande) entre le salon et la terrasse pour avoir le bonheur de se retrouver hors d’air au rez-de-chaussée ;
  • réalisation de la dalle.

À l’étage :

  • torchis terre – paille pour l’isolation d’une lucarne ;
  • enduit chaux – sable pour l’étanchéité mur – toit ;
  • plomberie dans la salle de bain ;
  • pose de revêtement de sol :
  • réalisation d’une trémie pour la pose de l’escalier.

Et côté jardin :

  • découpe des troncs que la tempête à fait tomber ;
  • réparation des clôtures avec plantage de piquets ;
  • transformation d’une caravane en poulailler ;
  • réalisation d’un enclos à base de palettes pour les cochons ;
  • et nous avons aussi la cabane des chevaux à réparer et une pour les lamas à construire.

Ça vous tente ? Nous sommes prêts à vous accueillir !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top