skip to Main Content

Rentrée et compte à rebours

La rubrique « Journal de bord » consiste à partager les étapes de la rénovation depuis le regard de Karine, Laurent et des enfants, futurs habitants du lieu.

Nous sommes le 5 septembre. Les enfants ont pris le chemin de l’école : CM1 pour l’un, sixième pour les deux autres. Le réseau de transport scolaire n’a pas été encore mis à jour pour les prendre en charge. Nos lapines ont subit l’attaque d’un prédateur qui a été fatale à l’une d’elle. Notre mode de vie a été critiqué à l’occasion de quelques rencontres ces dernières semaines. Le quotidien en mode camping avec ce qu’il implique de poussières et de bordel joue parfois sur notre humeur mais malgré ces quelques déconvenues, notre principale préoccupation désormais concerne cette réalité indéniable…

Rassurez-vous, malgré ce tragique tableau, ça va… la plupart du temps. Notamment car on nous renvoie que notre progression est spectaculaire, que l’initiative est géniale autant que le lieu est magnifique, que nous avons fait tout plein de confitures et autres compotes, que de nombreuses personnes se sont succédé pour nous filer un coup de mains et que nous avons eu le plaisir d’organiser notre premier événement avec ce que ça implique de fréquentations et d’encouragements !

Alors merci à Stéphanie, Guillaume, Muriel, Claire, Christian, Éric, Camille, Stéphane, Josiane, Geneviève pour ne citer que les « nouveaux ». Merci également à ceux qui contribuent à étoffer petit à petit la quantité de mobilier et équipements qui nous permettront à l’avenir d’aménager nos espaces.

En même temps que nous préparions l’accueil de nos invités à la fin août, nous avons franchis quelques étapes plutôt encourageantes.

Le dernier mètre négocié par Bruno, Guillaume, Stéphane et Laurent.

Il est large, il est haut, il est beau ! Notre mur terre-paille de 4,50 mètres est enfin arrivé à son sommet. Il est désormais dans sa phase de séchage qui va durer quelques semaines avant de recevoir un enduit de corps.

Les tuyaux d’eau à gauche de l’image relieront le ballon au réseau ainsi qu’au panneau solaire.

Après cette réalisation, Christian et Éric se sont attelé à monter le mur terre-paille Nord juste avant de réaliser les cloisonnements de la partie salle de bain de la chambre adultes.

Christian, l’inventeur du tamisage de terre avec grille de clapier.
Un placard de ce côté, les toilettes de l’autre et la douche à côté.

Nous redoutions cette étape mais grâce au concours de Xavier (ami mais aussi architecte), nous avons posé notre première fenêtre de toit !

Avec une échelle de couvreur réalisée maison…
… une formation accélérée à la découpe des ardoises…
… et bien des étapes avant d’arriver au résultat.
Voilà la chambre d’Alinoë pas encore isolée mais désormais éclairée !

Sur ce type de projet, tout est une question de choix et ce fut une décision désormais assumée de ne pas faire intervenir un professionnel à cette étape. Nous avions écarté cette perspective en validant la sous-traitance de la partie drainage autrement plus chronophage.

La pose de cette fenêtre et les quelques-unes qui suivront représentent une économie de plusieurs milliers d’euros.

À l’occasion de cette rentrée, nous n’avons plus de volontaires planifiés. C’était un choix après cette fin août qui a vu passer beaucoup de monde : besoin de nous poser, de nous retrouver et de gérer les étapes importantes pour les enfants qui découvrent un nouvel environnement et rencontrent de nouveaux camarades.

Ceci étant fait, nous serons heureux de vous accueillir pour aborder notre super défi : ne pas se geler trop longtemps au fil des prochains mois.

Au programme des semaines à venir :

  • de la micro-pelle pour décaisser (nous avons renoncé au duo pioche-pelle sur notre sol si caillouteux) et les aller-retours de brouette que ça implique ;
  • la poursuite de l’isolation de la toiture ;
  • la pose du panneau solaire ;
  • celle des autres fenêtres de toit bien-sûr ;
  • une trémie pour rendre l’étage accessible de l’intérieur ;
  • et quelques épisodes chaux-sable et terre-paille pour garder la main.

Au regard de notre connexion compliquée, n’hésitez pas à privilégier le téléphone pour vous manifester.

À bientôt !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top