skip to Main Content

Les progressions d’août

La rubrique « Journal de bord » consiste à partager les étapes de la rénovation depuis le regard de Karine, Laurent et des enfants, futurs habitants du lieux.

Bien le bonjour à vous tous qui nous prêtez l’oreille !

Quelques mots pour vous assurer que nous sommes toujours en place, toujours très absorbés par nos travaux et souvent très sales en fin de journée. Il faut dire qu’entre un nettoyage d’ancienne cuve à purin et la montée sur 4 mètres de hauteur d’une isolation terre-paille, difficile de conserver le cheveux fin et la peau douce. Considérez également les contraintes en lien avec les fortes températures de la fin juillet et les précipitations du mois d’août, vous comprendrez que ça n’a pas été de tout repos.

Découpe des abreuvoirs muraux de notre futur salon (alors oui, ça aurait pu servir mais bon, voilà)

Nous tenons à remercier très chaleureusement les volontaires et amis qui se sont succédés ces dernières semaines : Mériadeg, Kévin revenus nous rendre visite, Xavier, Noémie, Cécile, Camille ainsi que Coline et JB désormais abonnés très réguliers. Nous souhaitons la bienvenue à Bruno qui nous a rejoint pour quelques jours et nous attendons vos sollicitations pour les prochaines semaines car nous avons encore de la chaux sur la platoir !

Le réseau électrique qui s’étend chaque jour un peu plus

Pour ce qui est des réalisations : la phyto-épuration est désormais (et enfin) opérationnelle. Il a fallu recreuser, il a fallu écoper, il a fallu rejointer mais c’est désormais résolu pour le premier bassin qui nous a causé tant de soucis.

Par contre, la récupération des eaux de pluie présente des failles qu’il va nous falloir traiter. L’étanchéité des regards / filtres est à revoir. En l’état, de la boue a réussi à s’infiltrer. Fort heureusement, nous avons encore du temps pour ça puisque la cuve concernera le second bâtiment. Pour l’heure, l’eau collectée va nous permettre de nous approvisionner pour les préparations d’enduit à venir et ainsi décharger le puits.

Xavier qui troue le mur avec ténacité pour les poutres de la mezzanine.

Conséquence directe de l’assainissement désormais disponible : nous avons pu refaire des machines à laver. En terme de logistique au quotidien, ce n’est pas rien.

Rien de tel qu’un mur d’escalade à la maison.
Karine sur la pose des premières planches du premier étage au-dessus du salon (deux chambres et un bureau)
Noémie qui cale et qui cloue un peu plus loin

Le plancher du premier étage du salon est en place et ça fait du bien ! Nous avons aussi terminé un premier enduit à pierre-vue à base de chaux-sable. Il n’est pas nickel mais avec quelques retouches à l’occasion de la prochaine production, ce sera très bien. En face, l’isolation terre-paille évoquée plus haut monte et devrait aboutir cette semaine. Dans la même pièce, un tadelakt a été réalisé avec succès pour la partie douche et une vasque a été réalisée par Karine.

Lancée de l’isolation terre-paille
Trois premiers niveaux
À ce jour, nous en sommes là…
Le tadelakt qui rend encore mieux en vrai

Côté bois, la chambre adulte comporte désormais une mezzanine qui supportera un ballon d’eau chaude sanitaire relié au panneau solaire.

Mezzanine installée
Le panneau solaire qui attend désormais sa pose

Last but not least, depuis cette nuit, nous avons une mare en eau pour le plus grand bonheur des enfants ! Elle est un peu boueuse, le temps que la terre se tasse et que les pluies à venir rincent tout ça.

Prends ça pourriture de round-baller de paille de lin communiste !

Pour ce qui est des étapes à venir : de l’enduit chaux, de l’isolation terre-paille, de l’isolation de toiture en paille de lin, de l’électricité à étendre encore et toujours, des fenêtres de toit à poser (ça nous intimide quelque peu…) et deux pièces à décaisser à la micro-pelle afin de pouvoir passer dès que possible à la réalisation des dalles.

Préparation du dîner en fin de journée entre brouette et sac de graviers

À très vite.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top