skip to Main Content

Prise de marques et outils neufs

La rubrique « Journal de bord » consiste à partager les étapes de la rénovation depuis le regard de Karine, Laurent et des enfants, futurs habitants du lieux.

Wow, wow, wow ! Le temps, tu te calmes !

Vingt jours qu’a été signé l’achat et tout en ayant le sentiment que le démarrage traîne, il est un fait que les choses ont avancé. La première étape a consisté à rassembler l’équipement et par passer commande pour les matières premières. À cet égard, il était indispensable de comparer les prix sous différentes enseignes. Loin d’être inutile, ce travail a révélé des écarts conséquents : plusieurs centaines d’euros sur des quantités pas si énormes, qui légitiment entièrement la démarche.

Une journée et demie à parcourir les rayons, comparer les outils, charger un, deux, trois chariots et enfin passer plus de 30 minutes en caisse le temps de biper la multitude d’éléments d’électricité, de plomberie pour finir par le contrôle de la solvabilité du gros chèque que nous leur laissons.

Nous sommes repartis la voiture pleine et deux à trois camions vont défiler au cours des prochaines semaines pour assurer la livraison de l’équivalent d’une petite forêt que nous allons distribuer dans la maison entre plancher, cloison et isolation de toiture, quelques tonnes de pouzzolane, des mètres de tuyaux d’évacuation ou encore des escaliers… Je vous le dis, nous allons les collectionner les escaliers !

Côté travaux, une de nos réjouissances concernait le peu qu’il serait nécessaire de démolir. Majorité des locaux sont restés à l’état brut à l’exception d’un ensemble coupé en deux pièces qui faisait office d’habitat sommaire. C’est cette partie qui constituera notre logement et cette partie qu’il nous est indispensable de rendre habitable au cours des prochains mois parce que, vous le savez comme nous, Winter is coming !

Cependant, en tant qu’ancienne ferme et anciennes soues, ce qu’il nous faut majoritairement démolir, c’est du béton ! Plusieurs dalles ainsi que des reprises de murs qui n’ont eu d’autres effets que de faire remonter l’humidité comme vous pourrez le constater sur les photos.

Mais dans l’immédiat, ce sont des matériaux plus récents qui avaient été mis en oeuvre : plaque de placo et faux plafond qui visaient surtout à cacher la misère…

La cuisine / salle à manger à l’occasion de la première visite
La cuisine à mi-chemin de l’anéantissement. Notez le lambris encore présent
Le salon à l’occasion de la première visite
Le salon dépourvu de cloisons et de la séparation en lambris pour ne faire qu’une seule grande pièce

Sur cette pièce, il nous faut évacuer les déchets, continuer de casser quelques plaques de béton avant de nous attaquer au plancher. Après ça, nous passerons à la reconstruction : décaissage, hérisson, dalle, isolation intérieure et ouverture du plancher pour l’escalier qui mènera aux chambres. Sans parler de la mise en oeuvre des réseaux eau et électricité.

Et en parlant d’ouverture de plancher, ce fut partie de notre chantier du week-end dernier dans un autre ensemble où nous avons, pour l’heure, posé nos premières affaires, nos matelas et notre cuisine de fortune.

La cuisine…
… et en face, le lit. Point de plancher au-dessus de nos têtes.

Après avoir ouvert le passage le week-end dernier pour le futur escalier de meunier qui occupera cet espace, le plancher a été posé hier.

Avant
Pendant
Après
Et un peu plus tard encore

La prochaine fois, nous vous parlerons d’un nouveau concept de pièce tout à fait inédit et très prometteur !

En attendant, à l’instar de Marie et Xavier qui ont apporté leur soutien ces derniers jours, sachez que nous accueillons dès à présent et pour quelque chose comme un an, toutes les bonnes volontés pour venir nous aider à créer ce lieu. Pour en savoir plus sur les modalités, nous vous invitons à parcourir notre profil Twiza. Pour vous donner l’eau à la bouche, nous vous proposons d’ici peu une nouvelle salve de photos dont notre superbe douche de chantier !

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Bonjour Laurent, ancien Red cats ! C’est Valérie, nous avons chanté ensemble et déchanté aussi en public !

    Je voulais vous dire un grand bravo à votre projet, belle énergie ! Cette été j’ai refait un petit tour dans la Forêt de Brocéliande… J’adore cette forêt de mon enfance.
    Kenavo et au plaisir de vous donner un coup de main ou de venir faire la curieuse !

    Que la Force soit avec vous ! Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top